Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La rhétorique est l'art de la persuasion par le langage. Il s'agit ici de proposer une approche de description des éléments de la personnalité dans le cadre du Jeu de Rôles (JdR), et plus particulièrement du système FIM, par la manière dont ils se manifestent dans l'attitude, le sens de l'humour, la manière d'écouter, de ses présenter... Ces données visent principalement à donner des pistes pour la description de Personnages Non Joueurs (PNJ) mais peuvent également aider un Joueur à choisir son style entre deux tendances.

 

Par exemple :

  • Air en expression signalera qui parle volontiers, ensuite sa maîtrise en Négociation précise son aisance ; si enfin l'élément est dissonant, on pourra supposer beaucoup de mensonges ou de tromperie ou de plaisanteries douteuses...
  • Lumière en écoute donnera un certain style, une manière de se tenir avec élégance, éventuellement affectation, une manière parfois d'écraser les autres de sa superbe (si dissonant) ou au contraire de rassurer et encourager les confidences des péchés... ou les deux en alternance.

Ensemble, cette combinaison offre une langue de vipère efficace qui sait pousser les autres à avouer leurs petits secrets en croyant qu'ils sont en sécurité, et qui alterne avec un sens poussé de la rumeur, tout en ayant l'air de ne pas y toucher.

 

 

Bibliographie & Articles connexes

Montrer ou dissimuler son être profond...

Une personnalité complexe

 

Ci-dessous une présentation des formes d'expression, la manière de parler, plaisanter, séduire, ou d'attirer en général l'adhésion, puis d'écoute et d'allure. Bien sûr aucune personnalité n'est monolithique, il ne s'agit là que de tendances visant à rendre plus lisible le lien entre éléments de la personnalité et comportement.

 

Par ailleurs, rien n'interdit de n'exprimer qu'un ou deux éléments d'une personnalité qui en comporte davantage, et donc de provoquer une surprise par la révélation de ce visage intérieur caché. C'est typiquement le cas pour la figure du criminel fou ou du serial killer dans les fictions. En apparence il est aimable et banal, donc plutôt Eau et Terre, alors que son trait de personnalité le plus fort est une dissonance très en Ombre avec une fascination pour la mort et l'absolu.

Jouer la comédie

Il est enfin possible de tricher, jouer la comédie en exprimant des attitudes qui ne correspondent à aucune réalité de la personnalité. Dans ce cas, le personnage devra être assez bon en Négociation pour parvenir à développer un jeu convaicant et de plus en plus détaché de sa véritable personnalité. Le niveau de compétence va de 1 à 12, il est possible de maîtriser une attitude par niveau. Quelques observations :

  • Niveau 1 : équivaut à une maîtrise de 1. Tous les humains ont d'office un minimum de 1. Un personnage qui n'aurait pas davantage manquerait singulièrement de subtilité dans ses interactions sociales, ne maîtrisant qu'une expression. Son écoute risque en revanche d'être un peu brouillonne, un peu enfantine et naïve en un sens.
  • Niveau 2 : situation la plus courante, équivaut à une maîtrise de 2, 3 ou 4. La plupart des personnalités non marquées par des révélations ou traumatismes n'expriment que deux éléments. Sujet sans grande aisance sociale.
  • Niveau 3 : situation courante, équivalent à une maîtrise de 5 à 9. Signale une personne qui est assez à l'aise en société, mais rien d'extraordinaire. Il commence à être possible de jouer la comédie et dissimuler.
  • Niveau 4 : situation assez courante, équivalent à une maîtrise professionnelle, de 10 à 14. Se manifeste chez les personnes qui ont un métier où les interactions sociales sont fréquentes, la négociation est nécessaire sous ses différentes formes (marchandage, échange d'information, gestion, médiation...).

Au-delà on entre dans les maîtrises de moins en moins fréquentes. Un Niveau 6 est remarquable et un Niveau 8 déjà extraordinaire. Une personnalité complexe exprime jusqu'à quatre tendances élémentaires. Pour être un bon comédien, capable de jouer autre chose que des personnes lui ressemblant ou autre chose qu'un unique rôle de composition, il faut prévoir un Niveau 5 au moins. 

 

Expressions

Ombre

(humour) ironie mordante, acerbe ; (séduction) charme ténébreux, magnétique, mystérieux, il attire par le pouvoir de l’interdit et de l’excitation de l’inconnu, parfois il insiste avec outrecuidance, ne respecte rien, et n’en devient que plus étrangement attirant ; (expression) suscite l’inquiétude par des termes étranges et déroutants, des menaces terrifiantes, provocation, cherche à pousser son interlocuteur dans ses derniers retranchements, histoire de voir ce qu’il a dans le ventre ; (adhésion) il attire et s’impose par le mystère, la promesse de secrets révélés, mais parfois aussi par la peur, craint plus que la mort…

Terre

(humour) pince sans rire, dit quelque chose de drôle sans même en avoir l’air, peut-être même sans s’en rendre compte ; (séduction) charme naturel, sincère, intègre, sans apprêt ; (expression) limpide, simple, sans complication, direct, économise ses mots, va à l’essentiel, cherche à convaincre à l’aide d’arguments concrets ; (adhésion) il attire par son efficacité, son sérieux et s’impose par sa méthode et sa fiabilité…

Eau

(humour) raconte ses souvenirs d’enfance, joue la comédie, sourit et donne envie de sourire, danse et communique de la joie ; (séduction) charme par sa douceur, sa délicatesse, sa tendresse, sa vulnérabilité, sa joie ou sa mélancolie intense et émouvante ; (expression) langage corporel, ton de la voix, allure, expression, tout concourt à émouvoir, à se sentir touché; (adhésion) attire et s’impose par le rayonnement de beauté et d’émotions qui émane, laissant l’assemblée fascinée, sans voix…

 

Feu

(humour) peu de finesse, blagues franches, rire puissant et communicatif ; (séduction) dégage une puissance brute, presque animale, de sportif ou de guerrier, va droit au but ou peu s’en faut ; (expression) brut de décoffrage, franc, direct, transmet son enthousiasme en encourageant, en chassant la peur dans le cœur de ses alliés, mais également intimide ses ennemis par sa confiance en lui, son courage et sa rage terriblement impressionnante ; se met en colère quand on le soupçonne de mentir, cette même colère exprimant sa sincérité directe par un « Comment osez-vous me soupçonner de… » ; ne supporte pas la fausseté, l’écoute distraite ou dépourvue de sincérité  ; (adhésion) s’impose par sa force et son courage, parfois par la peur de ses colères…

 

Air

(humour) vif, mobile, d’un vocabulaire riche, le débit parfois très rapide, pratique l’humour sans plus y penser, naturellement, plaisante, lance des traits d’esprit, des devinettes et des solutions ridicules qui retournent une situation ; (séduction) l’arme de son charme est le rire et l’esprit, il parle de tout et de rien, de nouvelles ou de choses étranges qu’il a apprise, il présente le tout avec légèreté, éventuellement en ridiculisant un rival moins vif d’esprit que  lui ; (expression) habitué du bluff, noie son interlocuteur sous les données, lui fait perdre la tête, lui fait oublier l’essentiel au profit de l’accessoire, le fait rire; (adhésion) s’impose par son aspect malin, mais le plus souvent par l’ambiance d’échanges intellectuels qu’il favorise…

 

Lumière

(humour) favorise l’anecdote, le sous-entendu, rit à ses plaisanteries et entraîne le rire de tous les autres presque par mimétisme ; (séduction) éblouissant, élégant, digne, noble, éclatant, rayonnant, il séduit en se mettant en valeur, puis complète en offrant avec style une rose, un foulard, ou en faisant un compliment délicat ; (expression) sa manière d’être et de parler donne confiance, donne le sentiment qu’il a raison, qu’il faut le croire, il persuade, parfois sans argument, simplement par sa présence ; (adhésion) s’impose tout naturellement, comme une évidence, il est fait pour régner, inspirer confiance, pour que chacun se sente à sa place dans un groupement ordonné et harmonieux…

 

Écoutes

Ombre

(informations) le mode d’écoute favorisé est la méfiance, se tenir à l’affût d’un doute dans le regard, d’un trouble, dans tous les cas la tendance est à chercher les secrets de celui qui s’exprime et à ne se sentir tranquille que lorsqu’il sait ce qui motive l’autre, peur ou désir ; (allure) son écoute méfiante peut facilement mettre mal à l’aise un individu pas totalement sincère, du genre qui ne brille que d’apparences. 

Terre

(informations) l’écoute est concentrée sur la structure du discours, sa cohérence interne, ses arguments, leurs justifications, les manques éventuels de logique, bref, une analyse de détail et systématique ; (allure)  l’air de sérieux et d’écoute méthodique met facilement mal à l’aise celui qui ment car il risque d’être tenu de s’expliquer sur chaque détail.

Eau

(informations) plutôt que le contenu du discours, l’écoute porte sur l’être qui s’exprime, chercher ses émotions et leur sincérité, si l’autre croit en ce qu’il dit, alors il est possible de le croire aussi ; (allure) l’écoute est souriante, douce, met à l’aise et encourage à dire plus, beaucoup plus que ce qui était prévu.

 

Feu

(informations) cet élément peu réputé pour son écoute attentive, la concentration est portée sur ce qui réclame son interventions sur le plan de l’action, il ne retient pas les arguments mais les éléments utiles, droit au fait, et il réagit immédiatement, éventuellement en se mettant en colère ou en s’enthousiasmant ; capacité à estimer le danger et les rapports de force ; (allure) en écoutant, il paraît presque sur le point de rugir, ou de foncer, et fait facilement trembler, même quelqu’un qui n’a rien à se reprocher ; il est également possible que l’aspect brûlant se révèle de manière à donner une impression de sécurité contre les dangers extérieurs.

Air

(informations) l’écoute est plutôt superficielle, orientée vers la réaction immédiate, cherchant tantôt à renvoyer la balle d’une plaisanterie, tantôt à changer de sujet l’air de rien ; (allure) constamment aux aguets, l’écoute d’air se tient prête à couper la parole ou rebondir sur les explications de l’interlocuteur, ce qui peut soit l’irriter soit amener une ambiance joyeuse et pleine de vivacité ; peut aussi paraître nerveux, stressé, survolté ou incapable de se concentrer.

 

Lumière

(informations) l’écoute est surtout morale, éthique, analysant les choses sous l’angle du Bien et du Mal, l’approche est comparatiste, évaluant le pour et le contre ; (allure) l’allure est royale, très digne, propre à laisser glisser et faire tomber à plat les provocations ou à apaiser une situation de crise.

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/1b/Calcitefillols.jpg/741px-Calcitefillols.jpg

 

 

Calcite Macle - Fillols Pyrénées Orientales - (7x5.2cm) par Didier Descouens

 

Wikimédia Commons

 

 

Tag(s) : #FIM, #Jeux de Rôle, #Sciences sociales