Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi les étudiants de premier cycle (Licence) décrochent-ils ? L'article en lien, ci-dessous, propose des éléments d'analyse qui me paraissent pertinents, parmi lesquels :

 

  • l'université est pour certains un choix par défaut, "en attendant" de trouver mieux ou d'avoir une place ailleurs
  • l'université doit à la fois garantir l'excellence scientifique et... l'employabilité des diplômés...
  • il y a une incohérence entre les attentes officielles
    • assurer la réussite de tous
    • ne pas sélectionner à l'entrée

 

De sorte qu'il est tout simplement impossible d'assurer la réussite d'étudiants qui soit se sont inscrits pour avoir une protection sociale "en attendant", soit n'ont eu leur bac que de justesse, et n'ont de toute façon pas le bagage scolaire pour réussir.

 

Autre point problématique : la pédagogie est le parent pauvre. S'investir dans la qualité de l'enseignement coûte du temps, de l'argent, implique d'avoir du personnel motivé et formé... mais n'est pas du tout mis en valeur. Concrètement il y a un gros manque de reconnaissance du travail fourni, pour les Travaux dirigés notamment, mais pas seulement. Le cours donné aux étudiants semble considéré comme une priorité moindre que la recherche par exemple. Il faut faire cours le mieux possible sans que cela empiète... Si l'on ajoute dans la balance le système de rémunération qui ne paie que l'heure de cours, et donc implicitement encourage à corriger le moins longtemps possible pour que la charge de cours soit rentable, alors on aboutit à un mode de fonctionnement qui institutionnalise le "minimum syndical" : ne surtout pas trop en faire. Conséquence : manque d'investissement (temps, énergie, réflexion) dans la pédagogie et l'enseignement aux premiers cycles. Il est difficile que la qualité ne s'en ressente pas sur la durée.

Tag(s) : #Histoire du droit